Alchemy Poètes

Poèmes, nouvelles, pensées et autres.
 
AccueilPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Sanguine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baba yaga
Poète
avatar

Messages : 957
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 46
Localisation : au fond d'un bois de blancs bouleaux

MessageSujet: Sanguine   Jeu 12 Juil - 17:34

Dans mon esprit perdurent les horreurs d'un cauchemar, son refrain obsédant aurait dû périr avec la nuit et je tente devant ma tasse de café de reprendre pied dans la réalité, hantée par le souvenir de ce qui n’a pourtant pas existé mais qui me laisse instable et courbaturée.

Indifférent témoin d'exactions abjectes je regarde sans frémir un corps martyrisé…

Je me souviens avoir poussé d'un geste sûr la porte familière ; le lit étroit est toujours cet îlot de taches sombres dont je savais par cœur les contours dans la pénombre; que n'ai-je rêvé à son bord...avant de pour de bon m'endormir.

Mais le corps que l'on y a déposé n'est pas le mien dans la joliesse de ses traits et sa blondeur ensanglantée. Un peintre génial et fou semble avoir imprimé ses pigments cruels jusque sur la tapisserie mièvre où rougeoie la mort.

Le rouge va bien aux blondes et je devine son crâne martelé sur ce qui fut mon oreiller.

Devant cette souffrance je ne ressens rien pas même de la surprise : ai-je toujours su qu’un cadavre gisait dans mon lit? Je passe avec nonchalance de pièce en pièce, observant avec une distance clinique la fidélité photographique du souvenir. Je suis seule, seule avec la blonde docile et massacrée. Je ne me demande pas qui a pu commettre ce crime, je sais qu’il ne reste de la violence commise en ces murs qu’un abandon définitif noyé d’hémoglobine. Je devrais supplier le réveil seulement ma conscience semble ne pas être pressée de regagner la sécurité de mes sens. Ici je suis chez moi, enfin, je sais aussi que j’ai pour de bon quitté les rivages obscènes de l’enfance et je peux prendre le temps d’observer le carnage.

Je ne sais ce qui me tira hors du rêve.

Mais l’image m’imprègne, et s’intègre avec facilité à ce qui fut pour de bon vécu.

Le café abandonne sur mes lèvres un inhabituel goût métallique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://babayaga.centerblog.net/
féfée
Poète
avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Sanguine   Ven 13 Juil - 0:00

Ouf ! impressionnant, glaçant ! J\'aime !

_______________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutece
Administrateur-Poète
avatar

Messages : 3383
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 61
Localisation : strasbourg

MessageSujet: Re: Sanguine   Ven 13 Juil - 9:59

Quelquefois les rêves sont si puissants que l'on a du mal à admettre que ce ne sont que rêves...ou cauchemars, tant ils nous troublent. J'ai aimé. J\'aime !

_______________
...l'essentiel est invisble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sanguine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sanguine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mes débuts à la sanguine...
» mélange sanguine et rotring pour une fée
» Orange Sanguine au Miel et Crème Anglaise
» **Enfant à la sanguine**
» la sanguine du jour..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy Poètes :: Vos mots de Coeurs de Poètes :: Autres-