Alchemy Poètes

Poèmes, nouvelles, pensées et autres.
 
AccueilPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 solitude matinale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baba yaga
Poète
avatar

Messages : 957
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 46
Localisation : au fond d'un bois de blancs bouleaux

MessageSujet: solitude matinale   Mar 7 Jan - 18:54


Dehors c'est la tempête, la nuit semble se retenir aux branches dépouillées des arbres, un brouillard épais étouffe chaque forme, la maison dort encore, posée sur la colline et vibrant de forces clandestines.

Sur le bureau la tasse est vide, monolithe de porcelaine posé au milieu du bazar habituel, un fouillis de fils, chargeurs, casque audio, mon téléphone muet et quelques stylos. Une blague de papillote dit que l’existence n’est qu’une chrysalide, et que chacun s’évertue à différer sa mue, je n’ai ouvert qu’un volet, les gouttes giflent la vitre et je reste ainsi dans l’obscurité.

Tout à l’heure je m’activerai, vivante et gaie ; pour l’instant je prolonge la torpeur d’un songe et mes doigts sur le papier dessinent une sphère parfaite, dont le cœur est protégé.

Une odeur de forêt embrume mon âme, c’est l’éternité dans mon salon, dressée sous les guirlandes.

Mélusine a tonné sur la tour, et l’empreinte de son talon se lit encore sur mon front, cycle inachevé, je cherche à m’apaiser, je tiendrai bon, mes pas mal assurés traversent le sentier, devant moi dans la boue luttent ceux que j’aime, chacun malmené par ce que le destin sème, pourtant c’est seule que je dois m’affronter afin que mes enfants accostent de sûrs rivages, je ne peux plus à présent ignorer le passage.

L’émotion de les savoir si prêts, confiants dans le sommeil et joyeux dans la veille, m’étreint subitement, il y a ce tourment d’accepter l’impuissance, et que la liberté s’acquiert dès la naissance…

La rivière grossie des jours passés gronde dans la vallée, invisible à mes yeux elle m’emporte sous le vent, jamais plus je ne pourrai l’ignorer, un flux sauvage qui depuis longtemps se taisait.

Au seuil d’une nuit sans rêve, chacun prendra sa place car c’est ainsi que les douleurs s’effacent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://babayaga.centerblog.net/
Damona Morrigan
Fondatrice d'Alchemypoètes
avatar

Messages : 4545
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Dans la cabane de la sorcière blanche sur l'île d'Emeraude

MessageSujet: Re: solitude matinale   Mer 8 Jan - 11:56

C'est dans la solitude que nous découvrons notre monde. J'aime beaucoup !

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Phoenix
Poète
avatar

Messages : 1063
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 28
Localisation : Here

MessageSujet: Re: solitude matinale   Mer 8 Jan - 22:02

Merci pour le partage Baba yaga, ainsi j'ai pu voyagé dans ton monde  Very Happy 

_______________
Le temps défile si vite, comme le sable entre tes doigts, il me fait si peur, je ne peux plus avancer, Bientôt, il sera trop tard, je serais ensevelie, ces lieux seront mon tombeau. Ô, éternité, je voudrais encore courir après tes pas.

Hier 17/01/2012, j'ai tué deux monstres en 1.
Dark-Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://escapetotheotherside.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: solitude matinale   

Revenir en haut Aller en bas
 

solitude matinale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solitude matinale
» La solitude des nombres premiers, Paolo Giordano
» HAIKU : SOLITUDE
» [Krakauer, Jon] Into the Wild : Voyage au bout de la solitude
» La solitude en mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy Poètes :: Vos mots de Coeurs de Poètes :: Autres-