Alchemy Poètes

Poèmes, nouvelles, pensées et autres.
 
AccueilPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Désormais, je n'ai plus de rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
quelemondeestbeau
Poète
avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 21
Localisation : Neverland

MessageSujet: Désormais, je n'ai plus de rêves   Dim 4 Mai - 11:47

[C'est avec ce texte que je suis passée hier devant ma prof de théâtre pour notre sujet "Désormais, je n'ai plus de rêves". Nous avions carte blanche et nous pouvions faire ce que nous voulions. Moi, j'ai écrit ce texte, que j'ai voulu sincère. Après mon passage, ma prof m'a demandé qui avait écrit ce texte. Elle était épatée d'apprendre que c'était moi. J'étais épatée d'apprendre qu'elle trouvait ce texte bien écrit, elle qui est d'ordinaire si exigeante.]

Une chaise vide côté cour. Côté jardin, une fille est recroquevillée sur elle-même et regarde la chaise, sur laquelle elle croit voir quelqu'un.

Tu es là. Cette fois-ci, tu es là. C'est drôle. Je t'ai attendu souvent, mais tu ne venais pas. Tu ne venais jamais. Aujourd'hui, tu es là. Oui mais, aujourd'hui, je ne veux pas te voir. (Elle détourne les yeux) Va t'en. Laisse-moi tranquille. (Un temps. Elle lève la tête et regarde la chaise) Va t'en je te dis ! Je ne veux plus te voir ! Je ne veux plus jamais te voir. Pas après ce que tu m'as fait. Pardon ? Ce que tu as fait ? Tu me demandes ce que tu as fait ? (Elle se lève lentement) Rien. Absolument rien. Tu as juste détruit ma vie et ce qui la rendait passionnante. Mais j'oubliais : ma vie ne vaut pas grand-chose par rapport à la tienne. (Elle rit amèrement) C'est tellement plus intéressant d'être toi, tellement plus intéressant de détruire des vies et de briser des gens.

Laisse-moi te raconter une histoire. (Elle se place derrière la chaise et regarde côté jardin, comme si elle voyait la scène devant elle) Il était une fois une gamine qui avait des milliards de rêves. Elle voulait être chanteuse, architecte, archéologue, danseuse étoile, plongeuse, vétérinaire, actrice ou institutrice. Elle se voyait sur les plus grandes scènes mondiales et elle s'imaginait parfois découvrir un site historique exceptionnel. Ce n'était qu'une gamine, une pauvre gamine qui voulait juste croire à sa bonne étoile.  

(Elle quitte la chaise et s'avance vers la gamine) Puis, la gamine a grandi, elle a atteint l'adolescence, le temps où les premières ambitions se fêlent. Elle a fait le tri dans ses rêves, elle en a oublié certains, elle en a gardé d'autres. Elle venait de comprendre qu'elle n'était peut-être pas née sous la meilleure étoile, mais, au moins, elle était née sous une étoile. Elle se disait que la vie valait la peine d'être vécue, que les rêves valaient la peine que l'on se batte pour eux, qu'importent les problèmes, qu'importent les déceptions. Elle ne t'avait pas prévu dans l'équation. Je ne t'avais pas prévu dans l'équation.

(Elle va vers lui) Tu es arrivé comme un boulet de canon dans ma vie, plus redoutable que la Grosse Berta, plus meurtrier que les baïonnettes des soldats. Tu m'as volé tout ce que j'avais : l'espoir, la croyance, l'amour. Mes rêves. (Elle se détourne brusquement de lui) Laisse-moi ! Laisse-moi tranquille ! Tu ne comprends donc pas ? Chaque mot que tu prononces me fait l'effet d'un couteau planté dans le cœur, un couteau que l'on s'amuse à remuer pour le simple plaisir de voir se peindre la souffrance. Un couteau qui...

(Elle se bouche les oreilles et ne le regarde plus) Tais-toi ! De quel droit te permets-tu de m'interrompre ainsi ? De quel droit ? Tu n'as rien à dire. C'est à moi de parler. Et tu me laisseras parler. Je ne lui suis interdit pendant trop longtemps. Ce couteau, cet élégant poignard comme on n'en fait plus de nos jours, avec ses dorures et ses pierreries, me montre à quel point une arme peut être séduisante et meurtrière à la fois. Qu'une belle apparence cache parfois une âme pourrie jusqu'à la racine.

Chaque jour qui se lève me rappelle à quel point j'ai eu tort de te faire confiance. Chaque jour qui s'écoule me rappelle la triste vacuité de mon existence, maintenant que tu l'as détuite. Cette gamine dont je t'ai parlé, cette si douce gamine qui rêvait, est morte. Cette adolescente qui la suivait, qui avait décidé de se battre pour que ses rêves deviennent réalité, elle est morte aussi. (Elle va vers lui) Tu les as tuées, toi et seulement toi les as tuées. De cette gamine et de cette adolescente (Elle les désigne), il ne reste plus qu'une enveloppe, une coquille vide, qui traîne sa carcasse comme on traîne un fardeau. Seul le souffle qui s'échappe de mes lèvres et le sang qui coule dans mes veines prouvent que je suis encore en vie. (Elle s'éloigne brusquement) Mais en vie pour quoi ? Pour qui ? Pourquoi vivre quand on n'a plus aucune raison de vivre ? Pourquoi continuer à se lever le matin quand on n'a plus aucune de se battre ? (Lentement) J'avais des rêves, je croyais en ces rêves.

(Ultime regard vers lui) Aujourd'hui, je n'ai plus de rêves.

_______________
Ne jamais regretter. Ne jamais envier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesenviesdepippin.wordpress.com/
Damona Morrigan
Fondatrice d'Alchemypoètes
avatar

Messages : 4545
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Dans la cabane de la sorcière blanche sur l'île d'Emeraude

MessageSujet: Re: Désormais, je n'ai plus de rêves   Dim 4 Mai - 13:48

Moi aussi je le trouve bien écrit. Je t'encourage à continuer sur ce chemin. Ecoute bien les conseils de ta prof même si elle te semble dure et ne perd pas tes rêves Wink
Bravo ma petite Bo  You are the best 

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quelemondeestbeau
Poète
avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 21
Localisation : Neverland

MessageSujet: Re: Désormais, je n'ai plus de rêves   Dim 4 Mai - 20:40

Merci. Le fait que ma prof soit un peu dure ne me dérange pas, ça m'aide à progresser dans le domaine théâtral. Hier, je crois que je l'ai bluffée. Je n'ai eu que des bonnes critiques de sa part Smile
En tous cas, pas d'inquiétude, mes rêves sont bien ancrés !

_______________
Ne jamais regretter. Ne jamais envier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesenviesdepippin.wordpress.com/
Damona Morrigan
Fondatrice d'Alchemypoètes
avatar

Messages : 4545
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Dans la cabane de la sorcière blanche sur l'île d'Emeraude

MessageSujet: Re: Désormais, je n'ai plus de rêves   Mer 7 Mai - 9:31

Super ! Vas-y fonce ma petite Bo  You are the best 

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Désormais, je n'ai plus de rêves   

Revenir en haut Aller en bas
 

Désormais, je n'ai plus de rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est quoi les points qu'on a désormais dans notre profil ?
» La Téléportation existe, désormais
» [INFO] [HD] Fix pour My location (mise à jour désormais possible en GPRS)
» Coup de gueule : 14 juin 1940 défaite allemande
» DxO Optics Pro v5.3.7 pour Mac supporte désormais le Canon S90

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy Poètes :: Vos mots de Coeurs de Poètes :: Autres-