Alchemy Poètes

Poèmes, nouvelles, pensées et autres.
 
AccueilPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La spirale de l'oubli Part 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damona Morrigan
Fondatrice d'Alchemypoètes
avatar

Messages : 4545
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Dans la cabane de la sorcière blanche sur l'île d'Emeraude

MessageSujet: La spirale de l'oubli Part 9   Jeu 14 Aoû - 10:42

La spirale de l'oubli - Part 9 (fin)


La douceur de l’air et l’endroit familier dans lequel le jeune moine cheminait tranquillement  installé sur sa charrette lui mettait de la gaieté au cœur. La crevure tout compte fait lui avait été d’une grande aide, il méritait le titre de guide. Ils avaient réussi à escalader la montagne, à descendre un peu plus bas vers la vallée du nord où siégeait la ville d’Ussédone. Il ne lui avait fallu que quelques minutes pour trouver la mairie, une grande bâtisse sur la route principale, y entrer et donner en main propre la missive destinée au maire. Sans tarder, le frère Daniel avait rejoint son compagnon qui l’attendait aux abords de la ville. Après une petite pause histoire de reprendre des forces, ils s’en étaient allés contents d’eux reprenant le chemin dans le sens inverse. En début d’après-midi, les deux compagnons avaient quitté la vallée des ombres mouvantes et traversaient alors les plaines sous un soleil radieux, la crevure couchée sur la banquette de la charrette aux côtés du moine. Plus tard, après avoir piqué un somme à l’ombre d’un grand chêne puis s’être remis en route, lorsque la grande forêt avait surgi devant eux, le chat avait pris congé du frère Daniel et  avait disparu à la lisière entre les vieux arbres et les fougères. Maintenant que sa mission était accomplie, le jeune moine l’esprit libéré et le cœur soulagé se sentait mieux. Il revint à ses anciennes habitudes et instantanément il replongea dans ses rêveries.
Ses bœufs l’emmenèrent jusqu’à l’angle de la rue des marchands et de la grande place du village de Luréalone.  Le moine n’avait jamais vu une foule aussi dense s’agglutiner autour de quelque chose en son centre qu’il ne pouvait apercevoir de là où il se tenait. Il sauta de sa charrette, s’introduit dans ce troupeau humain et tant bien que mal essaya de se frayer un passage pour se rapprocher afin de voir ce qui se passait de si extraordinaire. Bousculé, il failli se retrouver sous les roues d’une charrette qui venait de passer. Son regard se leva sur la femme debout à l’arrière, les mains liées, le corps meurtri sous une tunique de lin sale et déchirée. Derrière ses cheveux crasseux qui collaient sur son visage, il reconnut les yeux de sa conteuse.  Il se rua vers elle se cognant contre les villageois qui la lapidaient sur son passage. Il ne quittait pas sa prêtresse des yeux, il ne le pouvait pas pourtant elle s’éloignait de plus en plus comme prise dans la gueule d’un monstre géant. Il entendit alors une voix dans sa tête lui répéter « A dans une autre vie Drusdan, une autre vie… Drusdan » Des bras et des mains le retenaient de force, il se débattait comme un lion  en cage mais il était trop tard. Le corps de sa conteuse était en flamme. Sa souffrance lui était insupportable, si atroce qu’il hurlait de toute sa rage pour couvrir ses cris. Et il hurlait encore et encore  jusqu’à ce qu’il se réveille en sursaut, haletant, le corps trempé par la sueur.


 Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven 


Daniel assit dans son lit, le visage dans ses mains reprend lentement son souffle. Ce n’était qu’un horrible cauchemar constate-t-il en se calmant. Son réveil sonne. Il décide de se lever et de prendre sa douche. Après s’être rasé comme tous les dimanches matin, il s’habille et passe à la cuisine pour se préparer son petit déjeuné, un café et des tartines à la confiture. Il allume la radio pour écouter les informations en se plongeant dans la lecture d’un magazine dans lequel il consulte le programme de la télévision en soirée. Rien de très captivant conclut-il mais ce n’est pas bien grave. Daniel a une bonne réserve d’œuvres cinématographiques stockées sur sa clé usb et n’a que l’embarras du choix parmi ses récents téléchargements. Derrière le volet de son balcon laissé mi-clos pour éviter les regards inquisiteurs des voisins trop curieux, il fait le ménage tout en écoutant de la musique. Lorsque tout brille de propreté, Daniel consulte ses mails sur son ordinateur de bureau. Sa boîte de réception est vide. Il attend un message d’une amie avec laquelle il communique depuis plusieurs années par le biais d’internet. Même s’il la voit au travail, il préfère avoir des discussions ou des partages avec elle à l’abri des oreilles indiscrètes de ses collègues fouineurs et envahissants. Surtout, il tient à rester chez lui.  Sauf qu’il entame sa deuxième semaine de congés et il n’a aucune nouvelle d’elle depuis son dernier jour de travail. Il pourrait l’appeler avant de passer à table ou après,  peut-être. Non, il ne le fera pas. La batterie de son téléphone fixe est à plat comme souvent et, son portable éteint la plupart du temps est rangé dans son étui. Et, il lui faudrait payer la communication. Elle finira bien par lui écrire. Il est près de quinze heures quand il s’installe dans son canapé et allume son poste de télévision après avoir fait la vaisselle, rangé et nettoyé la cuisine. Il choisit un film d’action et le met en route. Pendant le visionnage, il jette un œil sur ses mails. Rien. Il se rassit en pensant qu’un courriel ne tardera pas, sûrement en fin d’après-midi. Vers dix-sept heures, il se sert une boisson fraiche et se met à surfer sur la toile à la recherche de tout et de rien. Peut-être trouvera-t-il quelque chose qui pourrait intéresser son amie et lui en parler plus tard, évidemment lorsqu’elle lui aura écrit car elle finira bien par lui écrire. Daniel dîne comme il a déjeuné, seul, répétant les mêmes gestes et se faisant la conversation dans sa tête. D’ailleurs, il est toujours seul chez lui. Les rares personnes qui connaissent son appartement sont sa famille et son amie mais elle n’y était que par deux fois et cela il y a des années.  La première fois,  il l’avait invité  en retour puisqu’il avait passé une soirée chez elle après être sorti tard du travail. Il lui avait avoué après quelques verres de vin qu’il n’avait jamais reçu quelqu’un chez lui avant elle. La seconde fois, elle lui avait fait la surprise de venir le voir pour son anniversaire. Daniel avait l’air d’apprécier sa présence et semblait heureux à ce moment-là, pourtant il était resté de marbre face à la tendresse qu’éprouvait son amie pour lui.
Elle n’est pas celle dont il rêve. Elle est bien loin d’être la femme idéale qu’il recherche. Elle n’est pas jolie, pas vilaine non plus mais, elle ne possède aucun bien. Elle n’a pas d’ambition et se contente du peu qu’elle a. Toujours rien. Il est vingt et une heure passée, Daniel quitte son ordinateur pour le canapé et décide de visionner un autre film, cette fois il opte pour une histoire d’épouvante.
Ses paupières commencent à s’alourdir, il se bat pour rester éveillé. Il sursaute. Il s’est assoupit à la moitié du film. Tant pis. Daniel éteint tout, son ordinateur aussi. Rien, pense-t-il, elle finira par m’écrire, oui elle finira bien par m’écrire. Daniel va dans sa chambre et se couche dans son lit. Il vérifie l’alarme de son réveil. Tout va bien. Il va pouvoir dormir. Lentement, le sommeil le happe dans sa spirale de l’oubli. Il sombre. Soudain, il entend une voix dans sa tête, celle de sa prêtresse, celle de son amie lui chuchoter : « A dans une autre vie Drusdan… A dans une autre vie ».



- Fin -

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Phoenix
Poète
avatar

Messages : 1063
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 28
Localisation : Here

MessageSujet: Re: La spirale de l'oubli Part 9   Jeu 21 Aoû - 16:00

Merci et bravo pour ce dernier chapitre Damo Smile

_______________
Le temps défile si vite, comme le sable entre tes doigts, il me fait si peur, je ne peux plus avancer, Bientôt, il sera trop tard, je serais ensevelie, ces lieux seront mon tombeau. Ô, éternité, je voudrais encore courir après tes pas.

Hier 17/01/2012, j'ai tué deux monstres en 1.
Dark-Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://escapetotheotherside.wordpress.com/
lutece
Administrateur-Poète
avatar

Messages : 3383
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 61
Localisation : strasbourg

MessageSujet: Re: La spirale de l'oubli Part 9   Dim 31 Aoû - 13:42

"vivre ses rêves ou....rêver sa vie"! Chacun est maître de sa destinée même si le choix peut être difficile! J'ai aimé tout ce que tu as mis dans ce texte! Bises XXL J'adore!

_______________
...l'essentiel est invisble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La spirale de l'oubli Part 9   

Revenir en haut Aller en bas
 

La spirale de l'oubli Part 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La spirale de l'oubli Part 3
» Papiers pour faire-part.
» (Collection) Une heure d'oubli... (Ernest Flammarion)
» Pourquoi Aizen veut les pouvoirs d'inoue(a part pour soigné)
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy Poètes :: Vos mots de Coeurs de Poètes :: Autres-