Alchemy Poètes

Poèmes, nouvelles, pensées et autres.
 
AccueilPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 reflet de juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Phoenix
Poète
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 27
Localisation : Here

MessageSujet: reflet de juillet   Mar 14 Juil - 17:44

Debout sur ce ponton aux allures d’une carte postale,
J’attends seule le feu d’artifice dont j’ai rêvé,
Debout sur ce ponton aux allures d’une carte postale,
J’attends seule le feu d’artifice qui n’arrivera jamais.

Puis que la ville est vide, et que tout le monde l’a déserté
Seule je reste à la hanter pensant te revoir une dernière fois,
Puis que la ville est vide, et que tout le monde l’a déserté
Seule je reste à la hanter en ressassant les souvenir du passé.

Debout près du ponton aux allures d’une carte postale grisée et vieillie par le temps,
Je me demande si je ne ferais pas mieux moi aussi de prendre le large,
Debout près du ponton aux allures d’une carte postale grisée et vieillie par le temps,
Je me demande si je ne ferais pas mieux de marcher dans l’eau jusqu'à en prendre pieds.

Puis que la ville est vide, et que j’en suis la seule habitante,
J’erre un peu plus chaque jour dans ce qui semble n’être qu’une cage,
Puis que la ville est vide, et que j’en suis la seule habitante,
J’erre un peu plus chaque jour dans ce qui semble n’être qu’une prison et je comprends enfin que j’ai perdu ma liberté.

Je me raccroche à mes souvenir, mais à quoi bon ?
J’ai déjà moi aussi perdu pieds, j’ai déjà aussi sombré,
Tout ce en quoi je crois n’est en fait qu’un mirage, une vaine illusion
Et pourtant, je me tiens encore stupidement sur le pont.

Debout sur ce ponton aux allures d’une carte postale,
Je me prépare à courir et à laisser cet endroit reposer en paix.

_______________
Le temps défile si vite, comme le sable entre tes doigts, il me fait si peur, je ne peux plus avancer, Bientôt, il sera trop tard, je serais ensevelie, ces lieux seront mon tombeau. Ô, éternité, je voudrais encore courir après tes pas.

Hier 17/01/2012, j'ai tué deux monstres en 1.
Dark-Phoenix


Dernière édition par Dark-Phoenix le Dim 26 Juil - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://escapetotheotherside.wordpress.com/
Baba yaga
Poète
avatar

Messages : 954
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 45
Localisation : au fond d'un bois de blancs bouleaux

MessageSujet: Re: reflet de juillet   Mar 21 Juil - 21:01

J'aime beaucoup ton texte ;  son apparente simplicité cache une construction complexe , et, je ne sais  pourquoi, je suis touchée par  les vers qui commencent ainsi :  "Puis que la ville est vide ..." Ce sont eux qui, je trouve, donnent sa tristesse et sa beauté à l'ensemble. Ce serait un beau texte à mettre en musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://babayaga.centerblog.net/
Dark-Phoenix
Poète
avatar

Messages : 1042
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 27
Localisation : Here

MessageSujet: Re: reflet de juillet   Mer 22 Juil - 18:25

Baba yaga a écrit:
J'aime beaucoup ton texte ;  son apparente simplicité cache une construction complexe , et, je ne sais  pourquoi, je suis touchée par  les vers qui commencent ainsi :  "Puis que la ville est vide ..." Ce sont eux qui, je trouve, donnent sa tristesse et sa beauté à l'ensemble. Ce serait un beau texte à mettre en musique.

Merci beaucoup pour ton passage ici et ton commentaire Baba yaga! Je suis heureuse que ce texte t'ai plu. Concernant les vers "Puis que la ville est vide ..." à la base c'était in-intentionnel parce qu'en réalité je voulais plutôt écrire " "Puisque la ville est vide ..." mais comme tu l'as si bien évoqué, le "Puis que la ville est vide ..." donne plus d'intensité au texte, eu au final, je ne suis pas mécontente que cette "erreur" s'est produite. Concernant la mise en musique de ce texte, j'aimerais bien avoir le talent et les compétences pour le faire...Enfin...qui sait, un jour peut-être... En tout cas, encore merci à toi Baba yaga.

_______________
Le temps défile si vite, comme le sable entre tes doigts, il me fait si peur, je ne peux plus avancer, Bientôt, il sera trop tard, je serais ensevelie, ces lieux seront mon tombeau. Ô, éternité, je voudrais encore courir après tes pas.

Hier 17/01/2012, j'ai tué deux monstres en 1.
Dark-Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://escapetotheotherside.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reflet de juillet   

Revenir en haut Aller en bas
 

reflet de juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reflet de juillet : ...
» Reflet de juillet
» Exposition Manga en Juillet / Paris - Musée Guimet
» 1° BCP_14 Juillet 1916_PARIS
» 14 Juillet 2008

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy Poètes :: Vos mots de Coeurs de Poètes :: Poèmes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet