Alchemy Poètes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Alchemy Poètes

Poèmes, nouvelles, pensées et autres.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -24%
-24% Sac de 8kg de briquettes de charbon WEBER
Voir le deal
12.99 €

Partagez
 

 Le cavalier Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
X5babou
Poète
X5babou

Messages : 74
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 35
Localisation : Rennes

Le cavalier Noir Empty
MessageSujet: Le cavalier Noir   Le cavalier Noir EmptyMar 23 Nov - 21:33

Mon cavalier noir se cache à l’ombre des mots
Il me nargue, fait de moi son momô

Approche-toi, petit ange
Avec ton teint orange.
Ta joie me dérange
Approche encore que je me venge !

Touche moi, vas-y !
Tu crois que c’est parce que t’es polie
Que je vais t’épargner ma jolie ?
Touche-moi si t’as envie !

C’est mon cavalier que réveille
Ta main et son vernis vermeille.
Mon monstre au monde sans merveille
Se répand dans mon être en sommeil.

Alors mon corps prend vie
Et mon âme s’enfuit ; il surgit !
Car il est noir, pire que la nuit
Il est le néant, la haine, la folie.

Tu m’emporte, mon cavalier
Dans la merde de mon passé.
Fais-moi revivre ma rage oppressée
Sur sa gueule je vais la délier.

Ca monte, ça monte sur mon visage.
Il est difforme, augure de mauvais présage
Et mon corps tout entier se convulse de rage
J’attrape ma proie, lui fracasse le visage.

Il n’y a plus que le rouge et la violence
Mes yeux aveugles comme mes sens
Je descends dans les limbes avec persistance
L’engrenage s’emballe, mon cavalier m’encense

Il vit enfin, il cri, il jouit, il explose !
Qui est-il ? Est-ce moi ? ou autre chose ?
Il me sourit dans tout ce sang, sombre névrose !
Il est moi, il est mon pus, un volcan d’ecchymoses

Et je continue mon massacre, les mains, les pieds
Les dents, le ventre, les os, le sang doit gicler
Je n’entends rien sinon un cri profond et glacé
Qui de mes entrailles ne peut s’arrêter

Avec ce corps, mon cavalier se consume
Tel un feu, il me brûle, crame, se rallume
Se répand sans mes artères et l’atmosphère que je hume
Puis s’affaiblit, s’évapore, s’enfuit comme l’écume

Alors c’est le coup de grâce
Un poignard à fine lame prend place
Ma main l’étouffe. Qu’elle trépasse !
Un seul coup acharné et je regarde une glace …

Mon visage défiguré devient ange
Il est rouge, je le croyais orange ?!
Un poignard au cœur me dérange
Le repos dans l’âme, tout s’arrange !
Revenir en haut Aller en bas
Damona Morrigan
Fondatrice d'Alchemypoètes
Damona Morrigan

Messages : 4544
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Dans la cabane de la sorcière blanche sur l'île d'Emeraude

Le cavalier Noir Empty
MessageSujet: Re: Le cavalier Noir   Le cavalier Noir EmptyMer 24 Nov - 0:33

Ô... c'est bien la passion de l'âme et la tolérance du cœur !
Revenir en haut Aller en bas
Déméter
Poète
Déméter

Messages : 1029
Date d'inscription : 08/11/2010
Localisation : Bretagne

Le cavalier Noir Empty
MessageSujet: Re: Le cavalier Noir   Le cavalier Noir EmptyMer 24 Nov - 13:55

Un déchirement, un arrachement.
Pas facile à vivre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le cavalier Noir Empty
MessageSujet: Re: Le cavalier Noir   Le cavalier Noir Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cavalier Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le diamant noir
» Dans le noir...
» Savon noir...
» Soleil noir
» Règne le noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy Poètes :: Vos mots de Coeurs de Poètes :: Poèmes-