Alchemy Poètes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Alchemy Poètes

Poèmes, nouvelles, pensées et autres.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -64%
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques ...
Voir le deal
199 €

Partagez
 

 Amour culinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eve-lisa
Poète
eve-lisa

Messages : 137
Date d'inscription : 04/02/2012

Amour culinaire Empty
MessageSujet: Amour culinaire   Amour culinaire EmptyDim 7 Oct - 20:43

Week-end morose en perspective, figues ou raisins ?

Tant pis ! Elle ferait comme son collègue qui décidément la faisait saliver chaque vendredi, en lui commentant les petits plats qu'il allait concocter pour sa damoiselle.

La petite recette pâtissière en poche, elle se dit que peut-être elle s'y tiendrait, pourquoi pas...

Elle dévala les escaliers sur un bon week end général.

C'était vrai, elle avait très envie de s'oublier dans l'art culinaire après toutes ces histoires sans saveurs et ces transis qui n'avaient pour motivation que d'être en transit, sans aucune destination en tête.

Elle entra au super ou à l'hyper elle ne savait pas trop, pourvu qu'il soit à peu près praticable c'est à dire sans trop de cris... Ouf ! Le D.J. des bonnes affaires était en pause. Elle s'aventura dans le rayon des apprenties sorcières, un vrai petit paradis multicolore, elle y trouva l'aide tant attendue, la feuille à la main, la motivation dans la tête. Humm !!! C'était pas encore gagné. Bah ! Elle avait l'habitude rien n'était jamais facile pour elle, comme ses histoires avec ces mecs, tous plus compliqués les uns que les autres, errant sans but et sur qui il ne fallait absolument pas compter. Elle pouffa à l'idée de ce rapprochement culino, quoique que... Bref! Elle se promettait de réaliser une gourmandise un peu plus goûteuse et prometteuse.

Ah oui ! Ne pas oublier la levure boulangère.... Laisser reposer et lever la jolie pâte, oui, qu'elle devienne généreuse ! Bien plus que ses amours, qui retombaient comme des soufflés ratés, à consommer rapidement et sans s'attarder.

Tiens ! Trois variétés de raisins secs, blonds, bruns, noirs. Elle allait prendre l'entre deux, ni trop doux ni trop durs, comme toujours... Enfin ! Pas sûr que ça soit la bonne combinaison. Que disent-ils ? Fruités et moelleux, super ! Juste ce qui lui fallait en ce moment, après ce rhume qui l'avait fatiguée.

Sa gourmandise commençait à l'intéresser, l'esprit s'égayait au contact des douceurs enfantines et des réminiscences familiales. Finalement le bonheur n'est pas là où l'on croit songea t-elle... Se faire plaisir, commencer par là, déjà.

Cette pensée la réchauffa, elle ressentit un bien être perdu depuis quelques temps au contact d'êtres par trop égo – centrés. Ah oui ! elle virevolta, les oeufs ! Ne pas oublier l'essence même de la vie. Elle semblait l'avoir oublié ces derniers temps.

Elle se faufila vers une des caisses les moins encombrées et contourna quelques paniers à provisions accompagnés.

Son air serein attira la confidence de la jeune caissière, qui en quelques articles défilant sur le tapis eut le temps de lui raconter son désir d'enfant mis à mal par le stress et un mari peu complaisant.

Ces temps ci, elle constatait à chaque fois qu'elle passait en caisse, que ces jeunes femmes se plaignaient toutes d'un mal bien reconnu dans le milieu du travail, le stress ! Eh bien sûr ne pas se plaindre, sous peine d'ingratitude envers tous les chômeurs qui seraient bien heureux de... ?

La société était bien à l'image de l'humain en ce moment : tout et rien. Trouver l'équilibre entre ces deux relevait d'une virtuosité toute particulière.

Elle paya et sortit avec un sourire amical que la caissière devenue volubile lui rendit, un peu de vie échangée...

Finalement sa recette fut une réussite, elle y avait mis cette éternelle envie de faire pour le mieux malgré tout, ce qui finissait toujours pas influer sur le cours des choses. Juste respecter le temps de pause, qu'elle avait su prendre, là, dans la conception de ce kouglof.

Simple et compliquée à la fois à réaliser l' alchimie entre ingrédients, oeufs/ amour et le potentiel humain, petit levain de l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
lutece
Administrateur-Poète
lutece

Messages : 3375
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 67
Localisation : strasbourg

Amour culinaire Empty
MessageSujet: Re: Amour culinaire   Amour culinaire EmptyMar 9 Oct - 11:04

...J'adore ta dernière phrase, tellement vraie!!! (bon pour ma part suis pas très douée en patisserie!!!) sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
féfée
Poète
féfée

Messages : 2481
Date d'inscription : 10/11/2010

Amour culinaire Empty
MessageSujet: Re: Amour culinaire   Amour culinaire EmptyMar 9 Oct - 19:23

Oui, on voit que la conception du kouglof commence déjà à l'entrée dans le magasin... Super, j'ai adoré ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Amour culinaire Empty
MessageSujet: Re: Amour culinaire   Amour culinaire Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Amour culinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ah l'amour !
» la fin de l'Amour
» l'amour...
» Mot d'amour...
» Et si l’amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy Poètes :: Vos mots de Coeurs de Poètes :: Pensées-